SUD-SOLIDAIRES, rejoignez-nous !

vendredi 6 octobre 2017
par  Sud Éducation Guyane

S.U.D
SOLIDAIRES : parce que l’exclusion, la misère et la précarité se développent plus que jamais dans le privé comme dans le public, ici et ailleurs. Pauvreté, chômage, xénophobie, sexisme : autant de fronts, autant de luttes. Nous soutenons activement l’ensemble de celles et de ceux qui souffrent de la fragilité de leur situation sociale et professionnelle, qui sont sans travail, sans logement, sans papiers, etc., et qui se battent quotidiennement pour la reconnaissance de leurs droits.

UNITAIRES : parce que c’est faire le jeu des pouvoirs institués que de sectoriser les luttes et d’éparpiller les revendications, nous sommes un syndicat résolument intercatégoriel, de la maternelle à l’université. Et nous voulons rassembler dans un même syndicat tous les acteurs de l’école sans condition de statut ni de grade… SUD Éducation veut lier les intérêts des travailleurs de l’Éducation nationale à ceux des autres secteurs professionnels. L’Union syndicale Solidaires compte près de 100 000 adhérents.

DÉMOCRATIQUES : parce que le syndicalisme ne saurait être une science réservée aux professionnels des dossiers et de la négociation. Il est l’affaire de celles et ceux qui, dans leurs établissements, tentent de faire valoir leur droit à la parole et de décider de leur avenir. Le syndicat est l’affaire de tous les adhérents, et non de « clients » qui délégueraient leur pouvoir à des professionnels, pensant et décidant pour eux.

S.U.D EN GUYANE
Tous les personnels de l’Éducation nationale de Guyane peuvent se syndiquer chez nous. Nous sommes un syndicat à part entière et non pas une section d’un syndicat national. Nous avons donc la maîtrise de nos positions et de nos actions. Celles-ci s’élaborent en Assemblées Générales, ouvertes à tous les adhérents et se déroulent tous les deux mois. Ainsi, à SUD, nous sommes toutes et tous acteur-rice-s de notre organisation.

Dans les syndicats SUD éducation, il n’y a aucun déchargé à plein temps. Tous les militants continuent d’exercer leur métier sans se couper de leurs collègues.

SUD éducation est membre de l’Union syndicale Solidaires. Cette structure unit l’ensemble des syndicats SUD dans la diversité des activités professionnelles. En Guyane, Solidaires est composé de SUD éducation, SUD PTT, SUD CT (Collectivités Territoriales), SUD énergie, SNUPFEN Solidaires (ONF), Solidaires Douanes, SUD Santé Sociaux, etc.

Parce que les actions de résistance et de transformation sociale ne sont pas, loin s’en faut, le fait du seul syndicalisme, SUD Éducation est investi en tant que tel dans des mouvements de lutte aux côtés de militants syndicaux, de militants associatifs et de citoyens engagés. En Guyane, nous sommes membres de l’ASTIPA, du RESF.

REJOINDRE S.U.D
Depuis une trentaine d’années, Gauche / Droite ont démantelé la plupart des protections sociales héritées des combats du passé pour imposer au forceps un nouveau modèle social au service des plus riches. Dans cette situation, il est illusoire de penser faire l’économie d’un affrontement avec le gouvernement. Il faut, au contraire, préparer les conditions pour que cet affrontement inévitable soit victorieux en faisant converger toutes les mobilisations pour mettre un coup d’arrêt aux attaques actuelles et imposer une autre politique économique et sociale.

Pour construire cette riposte, nous vous appelons à rejoindre SUD Éducation et les syndicats de l’Union SOLIDAIRES.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Cayenne, Saint-Laurent, Maripasoula - Formation « PRECARITE, AGIR AU LIEU DE SUBIR »

vendredi 13 octobre

SUD éducation Guyane organise la formation syndicale : « PRECARITE, AGIR AU LIEU DE SUBIR »

Enseignants contractuels en CDD ou CDI, AED, AESH, CUI-CAE...
Quels sont vos droit ? Comment lutter pour vos droits ?

11 décembre à Cayenne
13 décembre à Maripasoula
15 décembre à Saint-Laurent

La demande de congés pour formation syndicale doit être formulée auprès de votre supérieur hiérarchique au moins un mois avant le stage

Sur le Web : Pour vous inscrire

Cayenne et Maripasoula - Formation "ET VOILA LE TRAVAIL ! « Conditions de travail, souffrance au travail, comment agir pour aller mieux ? »

mercredi 4 octobre

SUD éducation Guyane organise la formation syndicale : ET VOILA LE TRAVAIL ! « Conditions de travail, souffrance au travail, comment agir pour aller mieux ? »

9 et 10 novembre à Maripasoula
13 et 14 novembre à Cayenne

La demande de congés pour formation syndicale doit être formulée auprès de votre supérieur hiérarchique au moins un mois avant le stage.

Sur le Web : Pour vous inscrire

Campagne "L’école gratuite est un droit, pas un...

vendredi 25 août

Campagne "L’école gratuite est un droit, pas un choix !"

SUD éducation Guyane - syndicat de professeur-e-s, personnels administratifs et de vie scolaire - lance dès aujourd’hui une campagne locale pour réclamer le retour de la gratuité de l’école car sa suppression a favorisé l’exclusion des plus précaires et des plus vulnérables de l’école, faute de moyens financiers suffisant pour y accéder.

Pour SUD éducation Guyane, la gratuité de l’école est une simple question de choix politiques et non de moyens financiers ! En effet, le patronat et la classe politique s’engraissent avec l’argent public alors que de plus en plus d’enfants de Guyane viennent le ventre vide à l’école, ou sont déscolarisés faute d’argent pour le transport ou les fournitures scolaires.

C’est pourquoi, nous décidons dès aujourd’hui d’interpeller l’ensemble du personnel de l’éducation nationale, les parents d’élèves ainsi que la jeunesse guyanaise afin que nous imposions cette gratuité aux collectivités locales et à l’État.

Par la mobilisation, par la lutte... nous la restaurerons !

Sur le Web : Dossier "GRATUITE"

Sortir du colonialisme n°2 (avril 2017)

jeudi 24 août

SUD-Solidaires - Sortir du colonialisme n°2 (avril 2017)

Ce numéro était consacré exclusivement au mouvement social de mars-avril en Guyane.

- Histoire, démographie, économie, social, infrastructures, éducation, etc. : les méfaits du colonialisme (p.1)
- Éducation (p.3)
- Communiqué de presse SUD PTT (p.5)
- Communiqué de presse SUD Santé Sociaux (p.7)
- Communiqué de Solidaires (p.9)
- Déclarations des O.S de Guadeloupe (p.10)
- "Guyane : quand la colonialité dépolitise la contestation" - J.Pamieri (p.11)