Philosophie

Le propos de Lucien

lundi 4 décembre 2006
par  Sud Éducation Guyane

Petit essai de détournement honteux de propos philosophiques, ce texte veut donner une approche un peu différente des problématiques « locauxéducationnelles ».

Commençons par énoncer une problématique célèbre : « Le paradoxe de xénon »
Xénon était un philosophe grec qui a posé cette énigme :
- Selon la science la flèche de l’archer n’atteint jamais sa cible puisque la distance qui sépare la flèche de la dite cible est infiniment divisible, ce qui amène celle-ci à conclure que pour atteindre la moitié du parcours il faut atteindre le quart, mais avant le huitième...

Bref, la science n’étudie pas le mouvement, mais sa décomposition.
Mais où cela nous mène-t-il pense alors l’homme moderne que vous êtes, soucieux de la pensée utile et avare de son temps.
Eh bien c’est assez simple en somme !Le mouvement est un processus « Un », une entité non sécable en elle-même sous peine de la dénaturer et d’en perdre l’essence, la compréhension intime.
Et alors quoi ?
L’éducation ne serait-elle pas un processus dès fois ?
Il y a bien des chances que l’éducation soit de ces domaines où la dissection maladive, l’objectivation systématique, la mesure permanente, la notation par exemple soit contre productive et nous éloigne doucement mais sûrement de notre objet pour en faire un concept vide et inerte.
Noter, figer, catégoriser, ranger, comparer, mesurer, faire des courbes et des statistiques sur le comportement de nos chers bambins pour objectiver nos interventions et se donner des objectifs de performances, voilà la grande illusion.
Au final, là où nous devrions former des citoyens lucides, capables de choix et d’autonomie, de critique, aptes à faire vivre une démocratie nous formons des normes en eux et des conformismes.
La prison symbolique des normes est le symptôme d’une société de contrôle qui prend le pas sur une société sereine qui fait confiance à des citoyens qu’elle a amené à s’éduquer.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Brèves

Coup de gueule… bis

dimanche 14 septembre 2014

Au collège, on accueille de plus en plus d’élèves hétérogènes : non lecteurs, lecteurs débutants, déchiffreurs, en difficultés personnelles, sociales, primo arrivants, etc. Le collège doit donc devenir un lieu où tous ces élèves ont leur place mais aussi le lieu de toutes les expérimentations. Génial !
On va pouvoir enfin inventer, créer, innover. Oui, mais... Quels outils, quel matériel, quelle formation pour le professeur qui veut s’investir dans les projets ? Il va falloir tâtonner, trier la masse d’informations sur internet, faire des proformas, écouter le discours des uns, des autres, trouver une salle, demander une armoire, des livres, un ordinateur ? J’en passe ! Monter des projets, c’est bien joli, mais quel parcours du combattant ! Tout ceci est-il bien logique à l’heure où on supprime les enseignants spécialisés ? Est-ce au professeur lambda de remplacer ces spécialistes ? Comme d’habitude, on marche sur la tête !

Coup de gueule

dimanche 14 septembre 2014

80% d’une classe d’âge au bac ! C’était une révolution. L’égalité des chances... etc. Oui, on y arrive.
On trafique les notes, on fait passer les élèves au bénéfice de l’âge, on les maintient dans le système sans leur donner les moyens de réussir.... j’en passe ! On arrive maintenant à avoir des élèves qui vont au bac en sachant tout juste lire. Oui, tout le monde peut avoir son bac, un bac bradé pour faire du chiffre !
De quel intérêt parle-t-on alors ? Celui de l’élève ou celui de la sacro-sainte statistique d’une société dans laquelle seul le rendement compte ?

Enquête par questionnaire

jeudi 13 décembre 2012

Dès janvier SUD Éducation Guyane lancera une enquête par questionnaire sur les conditions matérielles de travail dans les écoles de Guyane.

L’objectif est pour nous de recueillir des données chiffrées histoire de dresser une liste assez exhaustive de problèmes rencontrés au niveau de nos extraordinaires conditions de travail...

Pour mener à bien cette enquête nous avons reçu un coup de main des camarades du département de sociologie de l’université Brest.

Double vacation

jeudi 13 décembre 2012

Le recteur est revenu sur sa position : il n’y aura pas d’expérimentation de la double vacation en Guyane. Reste que des enfants sont toujours non scolarisés et les constructions scolaires manquent cruellement.

La fédération SUD Éducation va intervenir auprès du ministère pour réaffirmer la nécessité d’un plan d’urgence pour l’éducation en Guyane.

Inspection : et si on arrêtait les bidouillages ?

jeudi 13 décembre 2012

SUD Éducation vient d’écrire au recteur pour lui demander de rappeler à ses Inspecteurs qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi en matière d’inspection.

Les inspections surprises ne sont pas réglementaires. Les rapports d’inspection doivent être adressés aux intéressés dans un délai d’un mois et la note pédagogique doit être communiquée dans le trimestre qui suit l’inspection.