SUD-SOLIDAIRES, rejoignez-nous !

lundi 14 octobre 2019
par  Sud Éducation Guyane

S.U.D

SOLIDAIRES : parce que l’exclusion, la misère et la précarité se développent plus que jamais dans le privé comme dans le public, ici et ailleurs. Pauvreté, chômage, xénophobie, sexisme : autant de fronts, autant de luttes. Nous soutenons activement l’ensemble de celles et de ceux qui souffrent de la fragilité de leur situation sociale et professionnelle, qui sont sans travail, sans logement, sans papiers, etc., et qui se battent quotidiennement pour la reconnaissance de leurs droits.

UNITAIRES : parce que c’est faire le jeu des pouvoirs institués que de sectoriser les luttes et d’éparpiller les revendications, nous sommes un syndicat résolument intercatégoriel, de la maternelle à l’université. Et nous voulons rassembler dans un même syndicat tous les acteurs de l’école sans condition de statut ni de grade… SUD Éducation veut lier les intérêts des travailleurs de l’Éducation nationale à ceux des autres secteurs professionnels. L’Union syndicale Solidaires compte près de 100 000 adhérents.

DÉMOCRATIQUES : parce que le syndicalisme ne saurait être une science réservée aux professionnels des dossiers et de la négociation. Il est l’affaire de celles et ceux qui, dans leurs établissements, tentent de faire valoir leur droit à la parole et de décider de leur avenir. Le syndicat est l’affaire de tous les adhérents, et non de « clients » qui délégueraient leur pouvoir à des professionnels, pensant et décidant pour eux.

S.U.D EN GUYANE

Tous les personnels de l’Éducation nationale de Guyane peuvent se syndiquer chez nous. Nous sommes un syndicat à part entière et non pas une section d’un syndicat national. Nous avons donc la maîtrise de nos positions et de nos actions. Celles-ci s’élaborent en Assemblées Générales, ouvertes à tous les adhérents et se déroulent tous les deux mois. Ainsi, à SUD, nous sommes toutes et tous acteur-rice-s de notre organisation.

Dans les syndicats SUD éducation, il n’y a aucun déchargé à plein temps. Tous les militants continuent d’exercer leur métier sans se couper de leurs collègues.

SUD éducation est membre de l’Union syndicale Solidaires. Cette structure unit l’ensemble des syndicats SUD dans la diversité des activités professionnelles. En Guyane, Solidaires est composé de SUD éducation, SUD PTT, SUD CT (Collectivités Territoriales), SUD énergie, SNUPFEN Solidaires (ONF), Solidaires Finances publiques, Solidaires Douanes, SUD Santé Sociaux, Solidaires étudiant-e-s, etc.

Parce que les actions de résistance et de transformation sociale ne sont pas, loin s’en faut, le fait du seul syndicalisme, SUD Éducation est investi en tant que tel dans des mouvements de lutte aux côtés de militants syndicaux, de militants associatifs et de citoyens engagés. En Guyane, nous sommes membres de l’ASTIPA, du RESF.

REJOINDRE S.U.D

Depuis une trentaine d’années, Gauche / Droite ont démantelé la plupart des protections sociales héritées des combats du passé pour imposer au forceps un nouveau modèle social au service des plus riches. Dans cette situation, il est illusoire de penser faire l’économie d’un affrontement avec le gouvernement. Il faut, au contraire, préparer les conditions pour que cet affrontement inévitable soit victorieux en faisant converger toutes les mobilisations pour mettre un coup d’arrêt aux attaques actuelles et imposer une autre politique économique et sociale.

Pour construire cette riposte, nous vous appelons à rejoindre SUD Éducation et les syndicats de l’Union SOLIDAIRES.



Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Plus jamais ça ! : "Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir !"

lundi 8 juin

Ce ne sont pas des médailles que les personnels réclament mais des actes. Pour les obtenir, ils multiplient les mobilisations devant leurs établissements toutes les semaines et appellent à une grande journée de mobilisation le 16 juin partout en France. Nos organisations appellent l’ensemble de la population à manifester leur soutien et partager leurs exigences en se rendant à ces initiatives, tout en respectant les mesures de protection.

350.org, Action Aid, Aequitaz, ANV Cop 21, Alternatiba, Attac, CGT, Communauté de l’Arche non violence, Confédération paysanne, Convergences services publics, Copernic, Droit au logement, Emmaüs France, FSU, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Notre Affaire à Tous, Oxfam, Solidaires, UNL

Sur le Web : Plus jamais ça !

Pétition : #PlusJamaisCa, signons #PourLeJourDapres

samedi 30 mai

- L’arrêt immédiat des activités non indispensables pour faire face à l’épidémie.
- Les réquisitions des établissements médicaux privés et des entreprises afin de produire dans l’urgence masques, respirateurs et tout le matériel nécessaire pour sauver des vies.
- La suspension immédiate du versement par les entreprises de dividendes, rachats d’actions et bonus aux PDG.
- La décision de ne pas utiliser les 750 milliards d’euros de la BCE pour alimenter les marchés financiers mais uniquement pour financer les besoins sociaux et écologiques des populations.

Y’a bon Banania, version 2020 : une production de l’Etat français

mercredi 27 mai

Communiqué Union syndicale Solidaires - Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs (CDMT)

(le tract)

KOUROU - Assemblée Générale le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la médiathèque

samedi 7 mars

AG de KOUROU,
Réunie prévue le lundi 9 mars à 17h00 devant le parvis de la Médiathèque pour proposer et choisir les modes d’actions qui nous conviendrons, avec la volonté de choisir des actions fortes qui s’inscriront dans la durée.
Le 49.3 ne doit pas et ne nous vaincra pas.
C’est en nous battant tous ensemble et jusqu’au bout que nous serons en mesure de gagner !

Comparateur de retraites entre le système actuel et le projet du gouvernement

vendredi 28 février

Le simulateur est prévu pour des carrières entamées relativement jeune et poursuivies à leur terme. C’est pourquoi l’âge de début de carrière est limité à 28 ans. Si vous avez été par exemple assistant-e d’éducation avant d’être enseignant-e, le simulateur sera bien plus proche de la réalité en faisant commencer votre carrière au début de votre période de travail comme AED.