NON-TITULAIRES : LES NEGOCIATIONS SONT EN ROUTE !

Signé par l’intersyndicale : SE-UNSA, Sncl-Faen, Snetaa-EIL, SUD Education, STE-UTG
jeudi 6 décembre 2007
par  Sud Éducation Guyane

Depuis un an et demi un collectif d’enseignants non titulaires (CENT) lutte pour des
revendications légitimes de résorption de la précarité et d’amélioration des conditions d’exercice.
Depuis deux mois une intersyndicale représentative, composée de 5 syndicats (SE-UNSA,
SNCL-FAEN, SNETAA-EIL, STEG-UTG, SUD Education Guyane) appuie officiellement les
revendications du CENT et lutte au coté des contractuels
Depuis le 26 novembre 2007 l’intersyndicale et le CENT ont signé un protocole de
négociations avec le Recteur. Au bout d’un an et demi de lutte il s’agit d’une avancée significative !

Le protocole de négociations comporte les volets suivants :

• Volet n°1 « Préambule : rôle et reconnaissance » : Reconnaître le rôle et la valeur du travail des
contractuels enseignants et le respect qui leur est dû comme à tout travailleur.

• Volet n°2 « TITULARISATION » : Titulariser des personnels non titulaires déjà en poste en Guyane, par
l’ouverture de concours ou autres, permettra non seulement de répondre au besoin des enseignants mais
aussi de répondre à un objectif de stabilisation de ce corps. Ce dernier point s’inscrit dans la droite ligne de
l’actuel projet académique (Ecole de l’équité).

• Volet n°3 « FORMATION » : Augmenter l’offre de formation de ces personnels de manière quantitative,
qualitative mais aussi diminuer le coût des formations pour les contractuels, envisager de réduire les
distances entre les centres de formation et l’usager compte tenu de la taille de l’Académie.

• Volet n°4 « REMUNERATION » : Etablir l’égalité dans la rémunération des personnels enseignants exerçant
dans le 1er degré et ceux exerçant dans le 2nd degré et mettre en place une grille d’évolution des salaires qui
tienne compte de l’ancienneté, de la qualification, de la valeur professionnelle, et du fait qu’un personnel non
titulaire ne bénéficie pas de la garantie d’emploi liée au statut de fonctionnaire.

• Volet n°5 « REPRESENTATION » : Les Commissions Consultatives Administratives Paritaires des
Enseignants Non Titulaires devront être mises en place dans le cadre des dispositifs réglementaires en cours
d’élaboration, et ce dans les meilleurs délais.

Le 30 novembre dernier a eu lieu la première réunion de négociations sur le volet N°2
« titularisation ». Nous avons convaincu le Recteur de la nécessité de mettre en place des
procédures nationales de titularisation par : la liste d’aptitude, l’examen professionnel, le concours
réservé, le concours spécifique.
Ces procédures permettront de titulariser 1000 non titulaires en 5 ans.
La prochaine rencontre de négociations avec le Recteur se tiendra le mardi 11 décembre.

Collègues rien n’est acquis, restons vigilants et attentifs !!!

Représentativité de l’intersyndicale :
chiffres à l’appui, les organisations syndicales qui constituent l’intersyndicale ont obtenu plus de 50% des
voix des personnels enseignants et d’éducations titulaires à l’issue des élections professionnelles de
décembre 2005. Si on y ajoute le poids du CENT, fort de centaines de pétitions, notre force est donc
incontestable.


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Brèves

Réformes Blanquer, vive le lycée à la carte !

lundi 28 mai

FACE À LA POLITIQUE D’AUSTÉRITÉ, DE SUPPRESSION DE POSTES ET D’AUTONOMIE DES ÉTABLISSEMENTS

SUD ÉDUCATION REVENDIQUE :
• une réduction des effectifs par classe et la mise en place de dédoublements systématiques
• le changement des EPLE en établissements polytechniques avec un enseignement qui garantisse à toutes les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques, artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices.

Cayenne, Saint-Laurent, Maripasoula - Formation « PRECARITE, AGIR AU LIEU DE SUBIR »

vendredi 13 octobre 2017

SUD éducation Guyane organise la formation syndicale : « PRECARITE, AGIR AU LIEU DE SUBIR »

Enseignants contractuels en CDD ou CDI, AED, AESH, CUI-CAE...
Quels sont vos droit ? Comment lutter pour vos droits ?

11 décembre à Cayenne
13 décembre à Maripasoula
15 décembre à Saint-Laurent

La demande de congés pour formation syndicale doit être formulée auprès de votre supérieur hiérarchique au moins un mois avant le stage

Sur le Web : Pour vous inscrire