mercredi 15 septembre 2021
par  Sud Éducation Guyane
COMMUNIQUE DE RENTREE

Une rentrée 2021 mal préparée : Le rectorat et les collectivités doivent enfin prendre leurs responsabilités !

Chères et chers collègues,

Nous espérons que les congés de juillet-août vous ont permis de recharger vos batteries car cette nouvelle année scolaire s’annonce chaotique.

Cela a commencé avec le report de la pré-rentrée et de la rentrée pour les établissements en zone rouge. Un report annoncé par le ministre dans les médias et une date de prérentrée révélée après un suspense haletant par notre Recteur à la télé, mettant encore une fois en lumière le manque de communication et le mépris du rectorat à l’égard des personnels, élèves et familles.

Cette rentrée 2021 semble encore moins bien préparée que celle des années précédentes.

Le manque d’anticipation ainsi que le jeu des chaises musicales à différents postes clés du rectorat mettent les élèves et les personnels en difficulté : pas d’affectation pour un nombre important d’enseignants non titulaires, les recours d’affectation non étudiés dans le 1er degré, des élèves sortants de 3ème non affectés ou mal affectés, un protocole sanitaire national version allégée pour la Guyane, avec la mention « si la configuration de l’établissement le permet » qui laisse latitude à chacun de faire comme bon lui semblera.

Le bilan est donc déjà catastrophique !

Sud Education Guyane exige un plan d’URGENCE immédiat pour l’éducation en Guyane :
- Un protocole digne de ce nom, qui protège la communauté scolaire et vraiment adapté aux réalités locales (campagnes de tests, réduction du nombre d’élèves par classe, limitation du brassage, moyens numériques et humains, formations… ).
- La scolarisation de tous les enfants et une école réellement gratuite (fournitures, restauration, transports…).
- Des moyens supplémentaires en personnels et en matériels : création de postes et recrutement massif pour les pôles médico-sociaux, vie scolaire et personnels AESH.
- Le rattrapage du retard dans les constructions d’établissements scolaires et une anticipation tenant compte des spécificités démographiques de la Guyane : chacun doit prendre ses responsabilités l’Etat, les élus de Guyane et les collectivités !
- La lutte contre les discriminations et toutes les violences (racisme, LGBTphobies, sexisme…).
- L’égalité pour toutes et tous sur l’ensemble du territoire.

Dans ce marasme ambiant, Sud Education Guyane apporte son soutien au collectif des parents d’élèves de Guyane (CPEG) ainsi qu’aux personnels en attente d’affectation ou qui rencontrent de réelles difficultés administratives avec le rectorat.

Ainsi, au-delà de la situation sanitaire, Sud Education, avec l’intersyndicale, appelle les personnels à se mobiliser dès la rentrée et à se mettre en grève massivement le 23 septembre pour une revalorisation salariale conséquente et un vrai plan d’urgence pour l’Ecole, contre la dégradation sans fin de leurs conditions de travail.

Pour cette rentrée, SUD éducation est à vos côtés pour défendre vos droits et en gagner de nouveaux.

Pour nous contacter : sudeducguyane@laposte.net
Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux :
facebook Sud Éducation Guyane et twitter @sudeduc973
Et notre site internet https://sudeducationguyane.org/


Articles les plus récents

lundi 7 juin 2021
par  Sud Éducation Guyane

Bac 2021 : SUD éducation met à disposition son préavis de grève

Tout est censé être prêt pour le baccalauréat 2021 mais, comme sur de nombreux autres sujets, force est de constater que rien n’est prêt. Les rectorats tardent à envoyer les convocations aux élèves et aux enseignant-e-s, les lycées n’ont pas de visibilité sur la façon dont va se dérouler le mois de juin, certaines classes de seconde finissent début juin quand d’autres terminent le 2 juillet, et enfin les précisions sur la façon dont vont se dérouler les épreuves – notamment le grand oral – se font attendre. On a jamais vu une désorganisation aussi grande du baccalauréat !
Les correcteurs et correctrices des (...)

jeudi 3 juin 2021
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°66 - 3 juin 2021

Bulletin 973 - n°66 - 3 juin 2021
1 - Conclusions du Grenelle : une revalorisation insuffisante, des inquiétudes sur les contreparties
Le ministre Blanquer a annoncé mercredi 26 mai les conclusions du Grenelle de l’Éducation. SUD éducation a dénoncé dès le départ une mascarade, qui visait avant tout à l’auto-promotion du ministre et au renforcement d’une vision managériale de l’école, loin des revendications légitimes des personnels. Par ailleurs, le Grenelle de l’Éducation a montré toute l’étendue du mépris que porte le ministre aux organisations syndicales et aux personnels, en privilégiant des (...)

samedi 22 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Première victoire contre la loi sécurité globale !

Le conseil constitutionnel a rendu sa décision sur la « loi sécurité globale préservant les libertés ». Malgré des mois de fortes mobilisations, le gouvernement avait réussi à faire adopter par le Parlement son projet. Après 27 saisines, le Conseil Constitutionnel a censuré plusieurs des dispositions très problématiques pour nos libertés s’agissant notamment de la possibilité de filmer les forces de l’ordre en opération ou encore l’usage des drones et des hélicoptères.
Par ailleurs, il a également censuré la vidéosurveillance constante des personnes placées en garde à vue ou en centre de rétention (...)

samedi 22 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

La CGT, Solidaires et la FSU saisissent le Conseil d’Etat pour annulation du décret assurance-chômage

Comme l’ensemble des organisations syndicales, nos organisations n’ont eu de cesse de dénoncer la réforme de l’assurance chômage dictée par la volonté de faire peser sur les travailleuses et travailleurs précaires des économies considérables.
Le scandale de cette réforme lancée avant la crise sanitaire devient une ignominie en pleine crise de l’emploi.
Les travaux des chercheurs, notamment de Mathieu Grégoire, et ceux de l’Unédic ont démontré que les mesures de ce décret engendreraient non seulement une baisse drastique des droits pour 1,7 million de personnes (dont 1,15 million dès le 1er juillet) mais (...)

lundi 17 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Situation sanitaire en Guyane : Organisons-nous ! Agissons ! Réagissons !

Chères et chers collègues,
Depuis un an, SUD Education Guyane n’a de cesse d’interpeller rectorat et collectivités pour que des mesures exceptionnelles soient prises pour préserver la santé de toutes et tous dans les établissements scolaires et au sein des familles des personnels et des élèves.
Aujourd’hui, la situation sanitaire en Guyane est alarmante : tous les compteurs sont au rouge. L’ARS nous présente les taux d’incidence les plus forts de France, bien au-delà du taux d’alerte dans certaines communes ; les services de réanimations sont en tension ; les classes et les établissements ferment les (...)

vendredi 14 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Stupéfaction et faute inexcusable !

Les établissements scolaires restent ouverts : les personnels de l’éducation nationale, les familles et les élèves de Guyane sont actuellement pour beaucoup dans l’incompréhension des décisions prises ce mercredi 12 mai pour préserver la santé de toutes et de tous sur le territoire.
En effet, les établissements scolaires semblent être un des premiers lieux de cluster (source ARS), le ministre concède ce mardi 12 mai que pour enrayer la crise sanitaire : "Ce qui a le plus d’impact, c’est de fermer les écoles". Dans le même temps le conseiller territorial, membre du comité territorial scientifique, le (...)

jeudi 13 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Communiqué de presse de notre organisation concernant les attaques récentes contre le droit d’asile

L’arrivée récente de populations migrantes en provenance d’Haïti à la frontière entre la Guyane et le Suriname a déclenché sur notre territoire une envolée du discours nationaliste et xénophobe dans les médias. SUD éducation Guyane s’insurge contre ce discours qui stigmatise des personnes en exil, qui nie la solidarité internationale et balaie la réalité politique, économique et sociale d’un pays proche de nous par sa culture, sa langue et ses liens historiques avec la (...)

jeudi 13 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Réaction au courrier co-signé par Georges PATIENT, Lénaïck ADAM et Rodolphe ALEXANDRE, adressé à M. le Premier Ministre et demandant un moratoire du droit d’asile en Guyane

Dans un courrier daté du mardi 4 mai 2021, le président de la Collectivité Territoriale de Guyane, M. Rodolphe ALEXANDRE, le député Lénaïck ADAM et le sénateur Georges PATIENT alertaient le Président de la République concernant l’entrée sur le territoire de ressortissant.e.s haïtien.ne.s sollicitant l’asile, à Saint-Laurent-du-Maroni. En tant que représentant d’organisations qui interviennent au quotidien et sur le terrain sur l’accompagnement des personnes exilées ici visées, nous souhaitons revenir sur un certain nombre d’affirmations servant un argumentaire xenophobe, traduisant une méconnaissance du (...)

mardi 11 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Communiqué de presse - 10 mai 2020 - RESF Guyane

Alors que le congrès des maires de Guyane se tient ce jour avec Monsieur le Président du tribunal administratif comme invité de l’atelier “le TA aux côtés des maires” et Monsieur le Recteur de l’académie présent lors de l’atelier “éducation et jeunesse”, le réseau éducation sans frontières profite de l’événement pour rappeler à nos élu-e-s que la loi du 29 juin 2020 « simplification des services publics, inscription scolaire » permet que seules 3 pièces soient demandées pour inscrire un enfant à l’école (la liste mentionnée à l’article L. 131-6 ) :
1° Un document justifiant de l’identité de l’enfant ; 2° Un (...)

lundi 10 mai 2021
par  Sud Éducation Guyane

Bulletin 973 - n°65 - 10 mai 2021

Bulletin 973 - n°65 - 10 mai 2021
1 - Courrier de l’intersyndicale éducation aux parlementaires - CGT / FO / SUD / SGEN / SNALC / UNSA
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Les organisations syndicales signataires souhaitent attirer votre attention sur la situation de l’école, déjà structurellement sous dotée, après un an et demi de crise sanitaire. En conséquence, elles demandent un collectif budgétaire afin de corriger dès à présent le budget de l’Education nationale et de l’enseignement agricole public, insuffisant pour répondre aux besoins, et de préparer la discussion budgétaire de 2022 dans (...)

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

LUNDI 17 MAI 2021

jeudi 29 avril

Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Elections TPE/TPA : votons Solidaires

lundi 22 mars

Du 22 mars au 6 avril auront lieu les élections TPE/TPA. Nous connaissons toutes et tous des salarié-e-s qui travaillent dans une association ou une entreprise de moins de 11 salarié-e-s ou qui sont salarié-e-s de particuliers. Du 22 mars au 6 avril, faisons voter pour les listes Solidaires.

Sur le Web : Article en ligne

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Sur le Web : En téléchargement

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires