Communiqué de presse

Des centaines d’élèves sur le carreau !

jeudi 15 septembre 2011
par  Sud Éducation Guyane

A Javouhey, à Camopi, à Taluen, St Laurent et Cayenne mais aussi dans d’autres
communes, les travaux de rénovations d’écoles, ou de constructions nouvelles, ne sont pas
livrés à temps pour la rentrée. Les élèves et les enseignants se retrouvent dehors faute de
salle de classe. De ces situations débouchent le grand bricolage de rentrée et d’années en
années, mairies et rectorat finissent par trouver des solutions de plus en plus ubuesques. Si
la double vacation proposée pour Javouhey vient finalement d’être abandonnée on se
demande ce que l’on va nous réserver pour la suite. Et surtout où vont aller les 400 élèves
actuellement non scolarisés ?

Les rentrées scolaires se suivent et se ressemblent. La plupart des municipalités de Guyane
se décident à construire des écoles quand les élèves sont déjà là. Elles gèrent les élèves en
flux tendu comme s’il s’agissait d’une simple marchandise. Il n’y a aucune anticipation.
Pourtant tout le monde sait bien que la démographie scolaire va dans le même sens depuis
des années. Et si l’on s’en tient au taux de natalité de la Guyane, la tendance n’est pas prête
de s’inverser. Dans cette histoire, ce sont toujours les mêmes qui payent les pots cassés :
les enseignants et surtout leurs élèves.

Dès lors pourquoi un plan d’urgence pour l’école en Guyane n’a toujours pas vu le jour ?
Cela fait des années que l’ensemble des syndicats le réclament. C’est pourtant bien le seul
moyen de sortir de cette alternative entre scolarisation dans des conditions désastreuses et
non scolarisation. D’autant que cet état de fait ne concerne pas uniquement les écoles : les
collégiens et les lycéens se trouvent dans la même situation.

Si les collectivités ont tellement de mal à gérer sérieusement la situation ce n’est
certainement pas de leur seule responsabilité, le désengagement de l’État ne fait qu’empirer
la situation. À SUD Éducation nous sommes convaincus qu’un pays qui ne s’occupe pas
sérieusement de la scolarisation de ses enfants se prépare un avenir bien sombre. Nous
refusons cette fatalité et exigeons qu’une bonne fois pour toutes, les constructions scolaires
soient programmées dès maintenant pour que rapidement tous les élèves de l’académie
soient scolarisés.

Cayenne, le 14 septembre 2011.

Cliquer sur le pdf :

Communiqué de presse

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

SAINT-LAURENT - 24 JANVIER

jeudi 23 janvier

RDV 9H00 devant la SOUS-PREFECTURE

RDV VENDREDI 24 JANVIER 2020 9H00 DEVANT LA CASERNE DES POMPIER

vendredi 17 janvier

La CGT, FO, la FSU, l’UTG, la CFE-CGC et Solidaires appellent l’ensemble de la population à manifester dans les rues de Cayenne.

SAINT LAURENT - GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

mardi 14 janvier

9H00 SUPER U
MARCHE
VERS LA SOUS-PREFECTURE


12H00 BARBECUE MILITANT AUX ROCHES BLEUES

CAYENNE GREVE ET ACTION LE 16 JANVIER

dimanche 12 janvier

Travailleurs du public et privé, retraités, privés d’emplois, lycéens et étudiants
VENEZ NOMBREUX JEUDI 16 JANVIER 2020 A 9H DEVANT LA PRÉFECTURE DE CAYENNE
A l’appel de Solidaires - UTG - CFE-CGC - FO - FSU - CGT

A SAINT-LAURENT-DU-MARONI GREVE ET ACTION LE 14 JANVIER

dimanche 12 janvier

L’Ouest de la Guyane n’a rien vu se développer depuis les mouvements de mars 2017. Les conditions de travail dans la santé et dans l’éducation sont de plus en plus déplorables. C’est pourquoi nous serons dans la rue le MARDI 14 JANVIER à 9H00 devant le CHOG pour exiger le retrait du projet Macron des retraites et l’application des Accords de Guyane.