COMMUNIQUE DE RENTREE

Une rentrée 2021 mal préparée : Le rectorat et les collectivités doivent enfin prendre leurs responsabilités !

mercredi 15 septembre 2021
par  Sud Éducation Guyane

Chères et chers collègues,

Nous espérons que les congés de juillet-août vous ont permis de recharger vos batteries car cette nouvelle année scolaire s’annonce chaotique.

Cela a commencé avec le report de la pré-rentrée et de la rentrée pour les établissements en zone rouge. Un report annoncé par le ministre dans les médias et une date de prérentrée révélée après un suspense haletant par notre Recteur à la télé, mettant encore une fois en lumière le manque de communication et le mépris du rectorat à l’égard des personnels, élèves et familles.

Cette rentrée 2021 semble encore moins bien préparée que celle des années précédentes.

Le manque d’anticipation ainsi que le jeu des chaises musicales à différents postes clés du rectorat mettent les élèves et les personnels en difficulté : pas d’affectation pour un nombre important d’enseignants non titulaires, les recours d’affectation non étudiés dans le 1er degré, des élèves sortants de 3ème non affectés ou mal affectés, un protocole sanitaire national version allégée pour la Guyane, avec la mention « si la configuration de l’établissement le permet » qui laisse latitude à chacun de faire comme bon lui semblera.

Le bilan est donc déjà catastrophique !

Sud Education Guyane exige un plan d’URGENCE immédiat pour l’éducation en Guyane :
- Un protocole digne de ce nom, qui protège la communauté scolaire et vraiment adapté aux réalités locales (campagnes de tests, réduction du nombre d’élèves par classe, limitation du brassage, moyens numériques et humains, formations… ).
- La scolarisation de tous les enfants et une école réellement gratuite (fournitures, restauration, transports…).
- Des moyens supplémentaires en personnels et en matériels : création de postes et recrutement massif pour les pôles médico-sociaux, vie scolaire et personnels AESH.
- Le rattrapage du retard dans les constructions d’établissements scolaires et une anticipation tenant compte des spécificités démographiques de la Guyane : chacun doit prendre ses responsabilités l’Etat, les élus de Guyane et les collectivités !
- La lutte contre les discriminations et toutes les violences (racisme, LGBTphobies, sexisme…).
- L’égalité pour toutes et tous sur l’ensemble du territoire.

Dans ce marasme ambiant, Sud Education Guyane apporte son soutien au collectif des parents d’élèves de Guyane (CPEG) ainsi qu’aux personnels en attente d’affectation ou qui rencontrent de réelles difficultés administratives avec le rectorat.

Ainsi, au-delà de la situation sanitaire, Sud Education, avec l’intersyndicale, appelle les personnels à se mobiliser dès la rentrée et à se mettre en grève massivement le 23 septembre pour une revalorisation salariale conséquente et un vrai plan d’urgence pour l’Ecole, contre la dégradation sans fin de leurs conditions de travail.

Pour cette rentrée, SUD éducation est à vos côtés pour défendre vos droits et en gagner de nouveaux.

Pour nous contacter : sudeducguyane@laposte.net
Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux :
facebook Sud Éducation Guyane et twitter @sudeduc973
Et notre site internet https://sudeducationguyane.org/


Documents joints

Communiqué de rentrée 2021

Commentaires

Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

LUNDI 17 MAI 2021

jeudi 29 avril

Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Sur le Web : En téléchargement

Expressions Solidaires n° 99 (février 2021)

mercredi 24 février

- Edito : Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère !
- Dossier central : Les élection TPE / TPA / Salarié.e.s de particuliers employeurs - On a des droits
- Double page affichage : Premières de corvée, 8 mars en grève
- Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents
- Infos Solidaires

Avortement : Un combat de femmes toujours d’actualité !

jeudi 19 novembre 2020

Union syndicale SOLIDAIRES