Communiqué de l’intersyndicale de la voie professionnelle du 2 juillet 2019

CGT Éduc’action, CNT, SNALC, SIES, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SUD Éducation
dimanche 7 juillet 2019
par  Sud Éducation Guyane

L’intersyndicale nationale voie professionnelle, CGT Éduc’action, CNT, SNALC, SIES, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SUD Éducation s’est réunie le 2 juillet. Les personnels sont toujours mobilisés et l’appel à la mobilisation dans les centres de correction et d’oral a été entendu. Malgré tout, le ministre persiste dans la mise en place de la réforme de la voie professionnelle et refuse toujours d’entendre la profession.
Les suppressions de postes et les nouveaux dispositifs liés à la réforme cristallisent la colère des personnels.

Les nouvelles dispositions comme la co-intervention et le chef d’œuvre vont gravement dégrader les conditions de travail des personnels dès la rentrée. La difficulté, créée par la réforme, de réaliser les emplois du temps va faire apparaitre des tensions au sein des équipes pédagogiques dans les établissements. Le plan social dans la filière GA est également source d’une très vive inquiétude : de nombreux collègues de cette filière n’auront d’autre avenir que celui d’une mobilité fonctionnelle ou géographique imposée.

Avec l’imposition du mixage des publics dans les classes et l’introduction d’apprentis, les conditions de travail vont encore être dégradées avec comme conséquence une menace accrue de l’annualisation du temps de service des enseignants.
L’intersyndicale constate donc que ses analyses concernant les effets néfastes de cette réforme se vérifient. Elle rappelle qu’elle est attachée à une voie professionnelle qui permet tout autant la poursuite des études que l’insertion professionnelle des élèves et à la nécessité d’une amélioration des conditions de travail des personnels. Ces objectifs nécessitent une politique ambitieuse au service de la réussite des 30% des lycéen·nes qu’elle scolarise.

D’ores et déjà, la rentrée s’annonce difficile et l’intersyndicale nationale de la voie professionnelle appelle l’ensemble des personnels à se réunir et à débattre dans tous les établissements des difficultés rencontrées, pour construire une mobilisation d’ampleur permettant de faire entendre les revendications des personnels.

L’intersyndicale se reverra début septembre pour analyser les conditions de la rentrée et engager un processus de mobilisation dans l’unité la plus large afin d’obtenir un changement de cap pour faire de la voie professionnelle sous statut scolaire une réelle voie de réussite pour toutes et tous.

CGT Éduc’action, CNT, SNALC, SIES, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SUD Éducation

Montreuil, le 4 juillet 2019


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

AG des personnels - 21 juin 2019 - 11h00 - CAYENNE

jeudi 20 juin

Pour construire un vrai rapport de force, l’intersyndicale invite l’ensemble des collègues à venir vendredi 21 juin 2019, à partir de 11h au Carbet de la Maison de l’Education (Chemin Grant). Ce sera l’occasion de préparer les suites du mouvement et en particulier un nouveau temps fort de grève le 27 juin 2019, 1er jour du DNB et journée de mobilisation pour la défense de la Fonction publique.

Appel à la grève le 17 juin dans l’éducation en Guyane

mercredi 12 juin

Rassemblons-nous nombreux à 9h le lundi 17 juin :
- Devant le rectorat à Cayenne.
- Devant l’antenne de l’inspection académique à Saint-Laurent du Maroni.

Veillé festive pour l’enterrement du projet "Montagne d’or"

lundi 10 juin

SAMEDI 15 JUIN
PLACE DES PALMISTES
19H00 - 23H00

Sur le Web : Or de Question

Appel unitaire à la grève le 17 juin

dimanche 9 juin

SNES-FSU
SNUEP-FSU
CGT éducation
SUD éducation
SNALC
SNETAP
CGT Agri
SUD Rural
SUNDEP
SYNEP-CGC
CGT Enseignement privé
CNT

Appel à la grève en Guyane le mardi 17 juin

dimanche 9 juin

SNES-FSU
SNEP-FSU
SNETAP-FSU
SUD éducation
SNALC